Associate Lawyers

Antonio Fiori : Une régulateur dépassé

Spread the love

Jamais, dit-on, l’humanité n’a été plus assoiffée de plaisir, de luxe et de richesse. En ajoutant le pourcent de voix de l’extrême-gauche, on peut constater que des deux côtés du Rhin, le poids du « socialisme » est comparable. Ce qui est nécessaire, c’est une politique industrielle et macro-économique adaptée à la situation. Une situation intenable avec des taux d’intérêt qui flambent, et un franc fort accroché au Deutsche mark. Mais un amour plus tiède, atténué et intermittent, ne peut être que le rayonnement de celui-là, quand il n’est pas l’image, plus pâle et plus froide encore, qui en est restée dans l’intelligence ou qui s’est déposée dans le langage. Les recommandations qui portent sur le régime alimentaire auraient-elles un impact positif ou négatif sur l’environnement ? Je ne crois guère exagérer en disant maintenant que presque tout le monde a faim en France. Il ne trouve qu’à indiquer qu’aux 15ème et 16ème siècles, « des territoires ont été gagnés, puis perdus. En réalité, historiquement, plus la France a été centralisée, plus elle a été puissante. Mais attention à la taxe à 75% ! Bien plus, en démontrant de mieux en mieux l’action réciproque de tous les points matériels les uns sur les autres, la science revient, en dépit des apparences, comme nous allons le voir, à l’idée de la continuité universelle. Au contraire, le travail d’organisation va du centre à la périphérie. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Les professeurs ouvrent les portes mais vous devez entrer vous-même ». C’est que l’espace nous est extérieur, par définition ; c’est qu’une partie d’espace nous paraît subsister lors même que nous cessons de nous occuper d’elle. Les esprits nets et exacts ont de la peine à entrer dans cette manière de penser et de dire ; mais ils sont les premiers à en subir le prestige. Ce potentiel est inégalement réparti, puisque sur les 54 pays africains, cinq seulement – Maroc, Sénégal, Rwanda, Afrique du Sud, Kenya – jouissent à ce jour d’une capacité prometteuse. Il faut confesser cette difficulté, et même reconnaître qu’elle est insurmontable, puisqu’elle tient à une contradiction entre certaines lois de la nature et certains penchants de l’esprit humain : mais il ne faut pas non plus l’exagérer. Sans cela, ce ne serait qu’une sorte de monstruosité, comme ces plantes qui n’ont ni feuilles ni presque de racines, rien qu’une fleur. Si chacun de nous veut passer en revue toutes les satisfactions qui aboutissent à lui, il reconnaîtra qu’il les doit, pour la plupart, à des efforts qu’il n’a pas faits ; et de même, le travail que nous accomplissons, chacun dans notre profession, va presque toujours satisfaire des désirs qui ne sont pas en nous. C’est aussi faire circuler l’information à tous les niveaux de l’entreprise ; une démarche qui s’avère aujourd’hui stratégique. Les entreprises déclinent la solution judiciaire non en raison de sa complexité ou des lacunes du droit mais en l’absence d’une culture de l’intelligence économique suffisante.

Archives

Pages