Associate Lawyers

Antonio Fiori : Tous concernés

Spread the love

Mais on a vu la religion prescrire l’immoralité, imposer des crimes. En général, les propositions négatives ont l’avantage de conduire à des conclusions péremptoires et à des démonstrations formelles ; ce sont des règles d’exclusion qui, en obligeant de rejeter toutes les hypothèses hormis une, établissent indirectement et mettent hors de toute contestation l’hypothèse qui subsiste seule après l’exclusion des autres : mais, en revanche, on ne peut se prévaloir de ces arguments négatifs qu’à la faveur de circonstances très-particulières, pour des cas fort simples et comparativement très-restreints. Quelques-uns s’en tiennent là-dessus à la foi de leurs pères et croient au spiritualisme absolument comme ils croient aux mystères et aux miracles, sans avoir la moindre envie d’y regarder. C’est que l’avenir de l’univers matériel, quoique contemporain de l’avenir d’un être conscient, n’a aucune analogie avec lui. Pourquoi, dans son désir d’importer dans la philosophie le mystère chrétien tout entier, veut-il consacrer les mots de génération et de procession, comme celui de personnes ? Tel est l’esprit positif qui doit guider le monde des brevets. Mais, en leur assignant des fonctions, elle leur attribue une souveraineté qui prend tout naturellement la forme territoriale. Il y a d’abord, à la limite, une reconnaissance dans l’instantané, une recon­naissance dont le corps tout seul est capable, sans qu’aucun souvenir explicite intervienne. Des « patent pools » aux « patent trolls »Ne pouvant faire dans le détail, certains de ces titulaires ont constitué des entités juridiques, non exploitantes (« NPE »), avec pour seule mission de concéder des licences globales payantes sur ces pools de brevets. La tendance générale à s’associer demeure aussi obscure, dans cette doctrine, que les formes particulières de l’association. Il risquerait de diviser à faux, de grouper à faux. Si on n’a pas besoin, pour diriger la nature, de faire appel à une impulsion étrangère ou supérieure à elle, si la nature est, pour ainsi dire, automotrice et autonome, on n’a pas besoin non plus de faire appel à une détermination inférieure et particulière, comme tel plaisir. Pour tuer le temps, on lit les affiches sur le mur. Toutes ces singularités qui déroutent les partisans des causes finales, telles qu’autrefois les com- prenait une philosophie trop ignorante, ne sont point faites pour embarrasser les partisans de l’évolution organique. De même que le moi, en somme, est pour la psychologie contemporaine une illusion, qu’il n’y a pas de personnalité séparée, que nous sommes composés d’une infinité d’êtres et de petites consciences ou états de conscience, ainsi le plaisir égoïste, pourrait-on dire, est une illusion : mon plaisir à moi n’existe pas sans le plaisir des autres, je sens que toute la société doit y collaborer plus ou moins, depuis la petite société qui m’entoure, ma famille, jusqu’à la grande société où je vis [3]. Là encore, il conviendrait que les autorités publiques appliquent le principe de subsidiarité à leurs décisions, que ce soit au niveau européen, ou au niveau national. Mais c’est tout aussi bien un enroulement continuel, comme celui d’un fil sur une pelote, car notre passé nous suit, il se grossit sans cesse du présent qu’il ramasse sur sa route ; et conscience signifie mémoire. Ce qui pourrait se passer durant l’automne budgétaire est tout autre. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Les hommes entrent dans la vie et en sortent comme la navette passe et repasse sur le métier à tisser ». Si donc l’intelligence devait être retenue, au début, sur une pente dangereuse pour l’individu et la société, ce ne pouvait être que par des constatations apparentes, par des fantômes de faits : à défaut d’expérience réelle, c’est une contrefaçon de l’expérience qu’il fallait susciter. Cet usage quantitatif insolite des brevets sert donc la volonté de contrôler un marché en limitant le nombre de technologies en présence. La lutte contre les paradis fiscaux avance trop lentement, en partie à cause de l’immobilisme de la France. Au fond, les pontifes du socialisme à formules sont trop avancés pour moi.

Archives

Pages