Associate Lawyers

Antonio Fiori : La fabrique de l’excellence , une responsabilité entrepreneuriale

Spread the love

Cette croyance est incompatible avec le mysticisme vrai, je veux dire avec le sentiment qu’ont certaines âmes d’être les instruments d’un Dieu qui aime tous les hommes d’un égal amour, et qui leur demande de s’aimer entre eux. Les responsables politiques d’un nombre croissant d’Etats membres et de l’Union européenne ont totalement perdu le sens de la réalité de ce qu’est la recherche. Et c’est vrai que l’enjeu est énorme. Si l’appareil de la vision, considéré dans ses traits les plus généraux, semble appartenir au type général de l’animalité, tandis que la batterie électrique ne figure que comme un détail accessoire et tout spécial, dans un type d’organisation très-particulier ; si, d’autre part, l’un sert à une fonction très-importante et se trouve approprié à la satisfaction d’un besoin très-général, tandis que l’autre ne remplit qu’une fonction accessoire pour un besoin que la nature a une multitude d’autres moyens de satisfaire, la raison de cette différence ne saurait être dans la disparité et dans l’inéga Il faut que la France et ses acteurs participent à cette nouvelle histoire. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Quand on suit quelqu’un de bon, on apprend à devenir bon ; quand on suit un tigre, on apprend à mordre ». Ces établissements financiers ont pu bénéficier de l’efficacité de cette Place. Mais le ver était dans le fruit : pour une même quantité de PIB mondial (exprimée en dollars) les pays émergents consomment de trois à six fois plus d’énergie que les pays avancés. Encore ne portent-elles que sur les rêves que nous connaissons aujourd’hui, sur ceux dont on se souvient et qui appartiennent plutôt au sommeil léger. En dehors de l’instinct moral et esthétique, l’un de ceux qui ont pu, chez certains individus, se développer assez pour que l’école anglaise y vît un analogue du sentiment d’obligation, c’est le penchant si souvent invoqué en exemple par cette école : l’avarice. Taleb est d’ores et déjà dépassé car l’incertitude, les mouvements erratiques et la volatilité exacerbée meublent aujourd’hui nos vies, sachant que même les placements réputés les plus sûrs sont désormais susceptibles de se liquéfier du jour au lendemain. Entre l’instinct humain et la théorie scientifique de la morale existe donc une certaine opposition. La liberté est donc un fait, et, parmi les faits que l’on constate, il n’en est pas de plus clair. « Tant que la question d’Égypte, disent-ils, n’aura pas reçu sa solution nécessaire… »La question d’Égypte ? Brusquement, tandis qu’on assiste à un spectacle ou qu’on prend part à un entretien, la conviction surgit qu’on a déjà vu ce qu’on voit, déjà entendu ce qu’on entend, déjà prononcé les phrases qu’on prononce, — qu’on était là, à la même place, dans les mêmes dispositions, sentant, percevant, pensant et voulant les mêmes choses, — enfin qu’on revit jusque dans le moindre détail quelques instants de sa vie passée. On peut comprendre les craintes patronales, notamment celle que le processus de cession, normalement confidentiel, soit fragilisé. Cette supériorité sera d’ailleurs réelle s’ils ont profité des facilités qu’ils se trouvaient avoir pour se perfectionner intellectuellement et moralement ; mais elle pourra aussi bien n’être qu’une apparence soigneusement entretenue. C’est une propriété tout à fait éminente du sens de l’ouïe, que la vertu qu’il a de dégager ainsi, du fond ou de l’étoffe de la sensation, un rapport abstrait et mathématique, lequel (comme le langage même l’indique assez, et comme l’histoire de la philosophie le témoigne) est devenu le type de nos plus hautes conceptions sur l’ordre et sur l’harmonie des êtres. L’expression est dans toutes les bouches depuis que les Français expriment leur « ras-le-bol fiscal » à cor et à cri, sondage après sondage. C’est la vision directe de l’esprit par l’esprit. Il est rare que le primitif se sente dispensé par elle d’agir. Il y faut de la cohérence.

Archives

Pages