Associate Lawyers

Antonio Fiori : La concurrence des compagnies du Golfe est-elle vraiment déloyale ?

Spread the love

Moyennant quoi, elle peut dormir et, entre deux sommeils, se trémousser quelque peu afin de donner aux autres et surtout à elle-même l’illusion d’une agitation féconde. Il faut d’ailleurs constater qu’avec la baisse des marges de la distribution en ligne de leurs œuvres, les musiciens se tournent dorénavant vers les concerts ou les produits dérivés pour trouver de nouvelles sources de revenus. La Sicile est un exemple de métissage réussi dont les traces sont encore visibles. On sait que les théories mécaniques, et surtout cinétiques, tendent à expliquer les propriétés apparentes et sensibles des corps par des mouvements bien définis de leurs parties élémentaires, et que certains prévoient le moment où les différences intensives des qualités, c’est-à-dire de nos sensations, se réduiront à des différences extensives entre les change­ments qui s’exécutent derrière elles. La vie des premiers peut ressembler à celle de tous, et ils peuvent, être, en somme, fort heureux, car il est possible d’être intellectuellement triste sans l’être au fond même du cœur. « Je préfère une définition plus large », affirme Antonio Fiori. On n’est pas persuadé d’une chose impossible, parce qu’on croit la voir ou la toucher : notre raison est maintenant assez forte pour se moquer au besoin de nos yeux, et les miracles ne pourraient plus convaincre personne. Ces recherches, aussi bien chez les psychologues, les biologistes que chez les économistes tendent à montrer que l’aptitude à se tourner vers autrui apporte du bien-être à l’individu. Contrairement aux autres banques centrales, la BCE n’est pas confrontée à un interlocuteur unique et aucun des États qui lui demandent des comptes n’est ou ne se sent responsable de l’ensemble de la zone euro. C’est ainsi que la théorie leibnizienne arriva à distinguer plus nettement encore que par le passé l’apparence sensible et la puissance occulte que découvre sous l’apparence l’intelligence. De même, toutes les parties du temps étant parfaitement similaires, il n’y aurait pas de raison pour que la durée du monde, si cette durée est finie, correspondît à telle portion du temps absolu plutôt qu’à toute autre ; et si le monde n’a ni commencement ni fin, on pourrait toujours concevoir un déplacement de toute la série des phénomènes dans le temps absolu, qui ne troublerait pas leurs époques relatives : de sorte qu’il n’y aurait pas de raison pour que chaque phénomène se produisît à tel instant plutôt qu’à tout autre. Si l’on veut que la place ne soit pas « juniorisée » comme s’en lamentent les cassandres, il n’est pas nécessaire de développer de nouveaux outils (indépendants) mais plutôt d’utiliser les outils très performants mis à notre disposition par cette nouvelle plate-forme pour faire (re)vivre une cote qui s’étiolait au fil du temps. Ces difficultés ne sont peut-être pas insolubles, mais leur solution sera à coup sûr une modification profonde apportée à l’idée traditionnelle de sanction ; car, pour ce qui est de la peine, le châtiment aura disparu ; et, pour ce qui est de la récompense, la compensation de pure justice semblera s’évanouir dans des relations supérieures de fraternité, échappant à des déterminations précises. Eh bien, ce que la nature fait de loin en loin, par dis­traction, pour quelques privilégiés, la philosophie ne pourrait-elle pas le faire, dans un autre sens et d’une autre manière, pour tout le monde ? Toutes les molécules de la masse projetée ne jouent en réalité qu’un rôle passif, et l’on ne peut pas, dans la rigueur du langage philosophique, attribuer une action, une force ou une vertu efficiente à la structure intime du système moléculaire, à la loi de distribution de la masse ou à la forme extérieure du corps. Ces plans visant l’émergence, transversaux ou sectoriels, élaborés par de grands cabinets de conseil internationaux, ne sont pas dénués d’intérêt. Peu de ces cinq présidents ont su attacher leur nom à une réforme qui n’aurait pas eu lieu sans action ou même à un bâtiment qui n’existerait pas sans leur intervention. Mais c’est le mouvement qui est antérieur à l’immobilité, et il n’y a pas, entre des positions et un déplacement, le rapport des parties au tout, mais celui de la diversité des points de vue possibles à l’indivisibilité réelle de l’objet. Eut-il une faiblesse, glissa-t-il seulement sur une écorce de melon ? Elle ira tout droit aux solutions égoïstes. Les entrepreneurs français sont créatifs, les employés globalement bien formés, et les entreprises performantes. D’ailleurs, il faut bien vivre ; c’est pourquoi le journaliste aime à se poser en justicier ; beaucoup plus par nécessité que par méchanceté naturelle, il espionne et il épie ; s’embusque, ment, tend des pièges.

Archives

Pages